• SpellbinderC'est un criminel de Gotham City qui ne se sentant pas apprécié à sa juste valeur dans son travail de psychologue au lycée Hamilton Hill High, le docteur Ira Billings met au point un dispositif très sophistiqué, permettant de plonger autrui au cœur d'illusions ultra-réalistes. Par l'hypnose, il sème ainsi une vague de vols prenant pour cibles les riches familles de ses jeunes patients, qu'il fait ensuite passer pour des affabulateurs lorsque la police vient le consulter.
    Le malfaiteur attire rapidement l'attention de Batman auquel il échappe grâce à ses redoutables mirages. Mais celui qu'on surnomme Spellbinder tresse sans le savoir la corde pour se pendre lorsqu'il pousse celui qui se cache sous le masque du justicier, Terry McGinnis, à cambrioler son patron, Bruce Wayne. Ce dernier parvient à sortir son poulain de sa transe et la collaboration des deux hommes permet d'envoyer le nouvel ennemi public derrière les barreaux.

    Quelque temps plus tard, Spellbinder met au point une salle clandestine de réalité virtuelle où de jeunes égarés viennent dépenser leur argent pour y vivre leurs rêves. Batman débusque l'hypnotiseur en filant un de ses clients jusqu'à son repaire où a été entraînée son amie Max Gibson. C'est cette dernière qui en reprenant ses esprits, sauve le justicier en neutralisant le criminel.

    Spellbinder croise une nouvelle fois la route du Chevalier de Demain lorsqu'il fait passer ce dernier pour un meurtrier aux yeux du commissaire Barbara Gordon, allant même jusqu'à kidnapper le pseudo-défunt Stan le Détraqué pour parfaire sa mascarade. Démasqué par Bruce Wayne, Billings voit son implication révélée par Batman, ce qui lui vaut d'être renvoyé en prison séance tenante.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique